l'ardennais en bref

C'est l'une des plus anciennes races de trait en France, étroitement liée génétiquement au trait du nord et à l'auxois.

L'ardennais constitue une race souche, à la base de nombreuses autres races.

Il est notamment à l'origine du comtois et a fortement infusé le breton. Il a également aidé à la constitution de races russes et italiennes.

On le trouve principalement dans le quart nord-est (champagne-ardenne, lorraine, alsace), mais également quelques spécimens dans le grand ouest, ainsi que dans les ardennes belges.

 

De l'époque romaine au 19eme siècle, cette race a répondu aux besoins de la guerre et de l'agriculture.

Résistants et rustiques, ils seraient les seuls chevaux qui soient revenus de la campagne napoléonienne de Russie...

 

Depuis la fondation de son livre généalogique, l'ardennais a reçu peu d'apports éxogènes.

Seulement après la guerre, la race avait tellement souffert que l'on pris l'habitude de croiser avec des étalons belges, dont certains étaient des colosses.

 

C'est un cheval de type bréviligne, cubique, compact, et près de terre, pesant de 500 à 800 kgs, très doux et très docile.

La taille maxi est de 1,62 pour les mâles et 1,60 pour les femelles (actuellement bien souvent dépassée).

Il exprime masse, densité et puissance.

Il demeure un cheval de trait par excellence, alliant force, endurance et docilité.

 

Du fait de ses qualités de rusticité, sobriété, docilité, son calme et son très bon caractère, il peut réellement devenir un très bon compagnon de loisir.

C'est le plus doux et le plus facile des chevaux de trait, celui qui résiste le mieux à des conditions de stress et convient le mieux à un utilisateur débutant.

 

On trouve essentiellement dans l'ardennais la robe baie cerise, typique de l'ancien "artilleur ardennais" utilisé pour la remonte militaire, mais aussi du rouan (diffusé par le sang belge), éventuelllement de l'aubère, de l'alezan et du gris fer, à l'exclusion de toutes les autres couleurs (par exemple, du bai clair au bai foncé, mais pas de noir).

 

 

paquita et anita, ardennaises rouannes

 

alizée, ardennaise baie

 

salma, ardennaise alezane

 

dalia, ardennaise aubère

 

tétine, ardennaise gris fer (appartenant à mon amie magali)

 

Article réalisé à partir de "les races équines en France", ed.France agricole.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site